Publications

World Register of Dams / Registre Mondial des Barrages

World Register of Dams / Registre Mondial des Barrages

Achat d'un accès de 3ans pour le Registre Mondial des Barrages (RMB).

 

Le RMB est la meilleure base de données répertoriant des barrages dans le monde et nous travaillons constamment à son amélioration

Ajouter au panier
151

Bulletin 151

Sols résiduels tropicaux utilisés pour la fondation de barrages et comme matériau de remblai
154

Bulletin 154

Gestion de la sécurité des barrages en exploitation
164

Bulletin 164

L’érosion interne dans les digues, barrages existants et leurs fondations
Package Bulletins 2016

Package Bulletins 2016

Pack des 4 derniers bulletins de 2016
Ajouter au panier
168

Bulletin 168

Recommendations pour l'exploitation, la maintenance et la réhabilitation des barrages
Preprint - 172

Bulletin Preprint - 172

Technical Advancements in Spillway Design - Progress and Innovations from 1985 to 2015

Ajouter au panier

Bulletin

Integrated Operation of Hydropower Stations and Reservoirs

Ajouter au panier

Bulletin

Ajouter au panier

Registre des barrages

La meilleure base de données mondiale sur les barrages, établie à partir des inventaires nationaux envoyés par les pays membres à la CIGB. Le Registre est mis à jour continuellement et comporte actuellement plus de 55 000 Barrages.

 

Événements

ICOLD_Event

26ème Congrès & 86ème Réunion Annuelle de la CIGB

Vienne, Autriche

1 - 7 Juillet 2018

 

Voir le site dédié

L'ancien secrétaire général de la Commission Mondiale des Barrages Achim Steiner va diriger le PNUD - Avril 2017

5 Mai 2017
Demande d'information
Envoyer cet article à un contact
Imprimez en PDF
a-
A+

Le Secrétaire Général des Nations Unies António Guterres, après consultation du Bureau Exécutif du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), a écrit au president de l’Assemblée Générale en lui demandant de confirmer Achim Steiner (Allemagne) comme nouvel administrateur du PNUD pour un mandat de quatre ans. L’Assemblée Générale a confirmé cette nomination le 19 avril.

 

Steiner-photo

 

Citoyen allemand de 55 ans, Steiner a toujours été actif pour l’écologie, longtemps avant de commencer à travailler au sein des institutions de l’ONU. Il a notamment occupé des postes au sein de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature, basée à Washington. Il a consacré sa vie professionnelle à des projets “coup de poing”, comme quand il a été le Secrétaire Général de la Commission Mondiale des Barrages (CMD).

 

Selon un commentateur à Washington, « en 2000, la CMD a publié un rapport montrant que les réservoirs représentaient des dangers pour l’environnement, en dépit de leur importance pour le développement. Renommé pour cette approche holistique et durable, c’est ce point de vue que Steiner apportera dans ses nouvelles fonctions”. (c’est nous qui soulignons).

 

L’ONU a considéré d’autres candidats, dont Ségolène Royal, actuelle ministre de l’Environnement, qui faisait partie de la sélection finale et qui est notoirement insatisfaite de la décision de l’ONU. Selon elle, le Secrétaire Général Antonio Guterres avait en fait promis que le poste irait à une femme. Elle a sous-entendu que le choix de Steiner était dû au rôle de l’Allemagne, important donateur du PNUD, dont le budget dépend des dons volontaires des nations indivuelles.

 

Mr Steiner a été Directeur Exécutif du Programme des Nations Unies pour l’Environnement entre 2006 et 2016. Il été Directeur Général du bureau des Nations Unies à Nairobi entre 2009 et 2011, Directeur Général de l’UICN entre 2001 et 2006, et Secrétaire Général de la CMB, en Afrique du Sud, de 1998 à 2001.

 

Tags : News

Cet article vous a-t-il été utile ?
Pas utile du tout
Pas très utile
Plutôt utile
Très utile
Extrêmement utile